• Jeux chantés

    Jeux chantés<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Promenons-nous dans les bois<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y’est pas.

    Si le loup y’était il nous mangerait mais comme il n’y’est pas il nous mangera pas.

    Loup y’est tu ? Que fais-tu ? M’entends-tu ?

    <o:p> </o:p>

    Le loup répond aux enfants : je dors, je mange, je mets mon tee-shirt, je mets mon pantalon, je me brosse les dents, je sors…

    <o:p> </o:p>

    Un enfant est le loup, les autres enfants se déplacent en chantant la chanson : « Promenons-nous dans les bois… ». A la fin de la chanson le loup répond aux enfants et les enfants recommencent la chanson. Lorsque le loup dit : « je sors » il doit attraper un enfant. Quand un enfant est attrapé il devient le loup.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le facteur n’est pas passé<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le facteur n’est pas passé,

    Il ne passera jamais,

    Lundi,

    Mardi,

    Mercredi,

    Jeudi,

    Vendredi,

    Samedi,

    Dimanche,

    Vacances.

    <o:p> </o:p>

    Les enfants sont assis en cercle. Un enfant est le « facteur ». Les enfants chantent la chanson en fermant les yeux. Pendant ce temps le « facteur » doit tourner autour de la ronde et mettre le courrier (un foulard…) derrière le dos d’un enfant. A la fin de la chanson tous les enfants regardent derrière leur dos. Celui qui a du courrier doit ce lever et essayer d’attraper le facteur. Pendant ce temps le facteur doit essayer de s’asseoir à la place ou était l’enfant qui vient de se lever. Si le facteur est attrapé il s’assoit au milieu de la ronde (la prochaine fois qu’un enfant sera attrapé il pourra rejoindre la ronde et l’enfant attrapé prendra sa place). L’enfant qui a eu le courrier devient facteur.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Mon petit lapin<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Mon petit lapin à bien du chagrin il ne saute plus dans son p’tit jardin.

    Saute, saute, saute mon petit lapin. Et dépêche-toi d’embrasser quelqu’un.

    <o:p> </o:p>

    Les enfants forment une ronde. Un enfant est au milieu, c’est le « petit lapin ». Les enfants chantent la chanson, le « petit lapin » la mime. A la fin le « petit lapin » choisit un copain en l’embrassant sur la joue. Les deux enfants échangent alors leur place.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Awachi<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Awachi, Awachi,<o:p></o:p>

    Alikam balawé (bis)<o:p></o:p>

    Où elle est ? (bis)

    Le grand chef indien se mit à danser. (bis)

    Il choisit sa bien aimée,

    Il l’embrasse sur le nez, sur la bouche et sa lui plait.

    <o:p> </o:p>

    Les enfants sont en ronde. Un enfant et a milieu c’est le grand chef indien. Les enfants chantent la chanson. A la fin le grand chef indien choisit un enfant qu’il embrasse sur la joue et ils échangent leur place.<o:p></o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :